STATISTIQUES D’ETAT CIVIL : Le projet Legal Identity for All se déploie dans la région de l’extrême-Nord
Le BUNEC a organisé un atelier préparatoire sur la production des informations statistiques d’état civil dans les zones concernées par le projet Legal Identity for All. Plusieurs administrations parte...
AVIS D’APPEL INTERNATIONAL A MANIFESTATION
AVIS D’APPEL INTERNATIONAL A MANIFESTATION D’INTERET N°__________/AAMI/BUNEC/DG/DAF/SDRFM/SMA/2021 DU ______________ POUR LA PREQUALIFICATION DES BUREAUX D’ETUDES TECHNIQUES (BET) EN VUE DE SELECTIONN...
COORDINATION DES SERVICES
Le Bureau National de l’Etat Civil a tenu sa réunion annuelle de coordination des services centraux et déconcentrés à Yaoundé, présidée par le Directeur Général, Alexandre Marie Yomo. Une activité man...
ÉTAT CIVIL: les acteurs en concertation
C'est dans la salle des conférences de la Mairie de la ville de Yaoundé que les parties prenantes du système de l'état civil du Cameroun ont tenu leur 4ème rencontre, ce 22 octobre 2020. Il s'agit d'...
Formation aux droits de l'Homme et à l'Etat Civil
le Paseca maintien le rythme Ce jeudi 10 décembre 2020, le personnel du Bureau National de l'Etat Civil poursuit sa formation sur le droit de l'état civil et les droits de l'homme.
Séance plénière Spéciale
Le Directeur Général du BUNEC, Alexandre Marie Yomo, à l'Assemblée Nationale du Cameroun ce lundi 16 novembre 2020, accompagné de Jean Raoul Nkoudou Bengono, Directeur des Affaires Administratives et ...
COOPERATION : le Consul Général des USA au BUNEC
La diplomate américaine, Mietzer Kristi, arrivée depuis deux semaines au Cameroun a choisi le Bureau National de l’Etat Civil (BUNEC), comme la toute première institution de la république pour une vis...
ATELIER DE RESTITUTION: Le PAMEC et la DGSN en Réunion d'échanges
Le Mercredi 21 Octobre 2020 dans la salle des conférences du Monastère du Mont Fébé à Yaoundé, le Directeur Général du Bureau National de l'état civil( BUNEC), préside une réunion de restitution du ta...
NUMERISATION ET INDEXATION DES ARCHIVES D’ETAT CIVIL : le BUNEC VEILLE.
Descente du Directeur Général du BUNEC dans les Mairies du MFOUNDI les 16 et 17 mars 2020. En ligne de mire, les activités de numérisation et d’indexation des archives de l’état civil.

Téléchargements

Schéma Directeur de l'Informatisation de l'Etat Civil
Comité de Pilotage(PRE2C) Télécharger >>
Lois et Textes
Productions du BUNEC et Partenaires

Qui est en ligne

Nous avons 64 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

Visiteurs
5
Articles
47

Des formulaires de déclaration des naissances et de décès par les formations sanitaires sont désormais harmonisés. il s’agit là d’un véritable catalyseur pour l’amélioration de l’enregistrement des naissances et de décès au Cameroun.


C’est le moins que l’on puisse dire. En effet, jadis, les formations sanitaires avaient recoursà une diversité de formulaires utiliséspour la déclaration des naissances et de décès. En termes de contenu desdits documents, c’est chaque formation sanitaire qui appréciait la nature des informations à mettre dans les formulaires. Ceci impactait négativement la collecte des données de déclaration des faits d’état civil etl’établissement des actes d’état civil.

Afin d’y remédier et à la diligence du Bureau National de l’Etat Civil (BUNEC), les administrations parties prenantes à l’enregistrement des faits d’état civil et à l’établissement des statistiques d’état civil notammentle MINDDEVEL, le MINSANTE, le MINREX etl’INS, avec l’appuide Vital Stratégies et Bloomberg Philanthropies dans le cadre du Projet Initiative « Données pour la Santé IDS, ont accordé leurs violons sur la base des exigences nationales et internationales en la matière.De manière consensuelle, des formulaires harmonisés ont été élaborés puis validés. C’est dire que toute déclaration de naissance ou de décès, quelle que soitla formation sanitaire sur l’étendue du territoire national, contiendra la même nature des informations permettant aux centres d’état civil destinataires de mieux enregistrer ces faits d’état civil et d’en dresser des actes.

Le contenu du formulaire de la déclaration de naissances porte dorénavant des renseignements sur la localisation de la formation sanitaire émettrice, sur le nouveau-né, la mère, le père, le déclarant et leurs contacts, ainsi que l’accusé de réception de l’officier d’état civil.

Quant au formulaire de déclaration de décès, il donne des informations surla localisation de la formation sanitaire émettrice, des informations sur le défunt, le décès, la cause du décès, le déclarantet l’accusé de réception de l’officier d’état civil.

Ces formulaires harmonisés sontà la disposition des formations sanitaires sur l’ensemble du territoire national. Leur utilisation, rendue obligatoire par lettre circulaire du Ministre de la Santé Publique signée le 5 Avril 2021.

En somme, l’entrée en vigueur de l’utilisation de ces formulaires harmonisés donneraune bouffée d’oxygène supplémentaire au BUNEC, dans l’avancée de la réforme du système de l’état civil du Cameroun.

 

Des formulaires de déclaration des naissances et de décès par les formations sanitaires sont désormais harmonisés. il s’agit là d’un véritable catalyseur pour l’amélioration de l’enregistrement des naissances et de décès au Cameroun.

C’est le moins que l’on puisse dire. En effet, jadis, les formations sanitaires avaient recoursà une diversité de formulaires utiliséspour la déclaration des naissances et de décès. En termes de contenu desdits documents, c’est chaque formation sanitaire qui appréciait la nature des informations à mettre dans les formulaires. Ceci impactait négativement la collecte des données de déclaration des faits d’état civil etl’établissement des actes d’état civil.

Afin d’y remédier et à la diligence du Bureau National de l’Etat Civil (BUNEC), les administrations parties prenantes à l’enregistrement des faits d’état civil et à l’établissement des statistiques d’état civil notammentle MINDDEVEL, le MINSANTE, le MINREX etl’INS, avec l’appuide Vital Stratégies et Bloomberg Philanthropies dans le cadre du Projet Initiative « Données pour la Santé IDS, ont accordé leurs violons sur la base des exigences nationales et internationales en la matière.De manière consensuelle, des formulaires harmonisés ont été élaborés puis validés. C’est dire que toute déclaration de naissance ou de décès, quelle que soitla formation sanitaire sur l’étendue du territoire national, contiendra la même nature des informations permettant aux centres d’état civil destinataires de mieux enregistrer ces faits d’état civil et d’en dresser des actes.

Le contenu du formulaire de la déclaration de naissances porte dorénavant des renseignements sur la localisation de la formation sanitaire émettrice, sur le nouveau-né, la mère, le père, le déclarant et leurs contacts, ainsi que l’accusé de réception de l’officier d’état civil.

Quant au formulaire de déclaration de décès, il donne des informations surla localisation de la formation sanitaire émettrice, des informations sur le défunt, le décès, la cause du décès, le déclarantet l’accusé de réception de l’officier d’état civil.

Ces formulaires harmonisés sontà la disposition des formations sanitaires sur l’ensemble du territoire national. Leur utilisation, rendue obligatoire par lettre circulaire du Ministre de la Santé Publique signée le 5 Avril 2021.

En somme, l’entrée en vigueur de l’utilisation de ces formulaires harmonisés donneraune bouffée d’oxygène supplémentaire au BUNEC, dans l’avancée de la réforme du système de l’état civil du Cameroun.

Des formulaires de déclaration des naissances et de décès par les formations sanitaires sont désormais harmonisés. il s’agit là d’un véritable catalyseur pour l’amélioration de l’enregistrement des naissances et de décès au Cameroun.

C’est le moins que l’on puisse dire. En effet, jadis, les formations sanitaires avaient recoursà une diversité de formulaires utiliséspour la déclaration des naissances et de décès. En termes de contenu desdits documents, c’est chaque formation sanitaire qui appréciait la nature des informations à mettre dans les formulaires. Ceci impactait négativement la collecte des données de déclaration des faits d’état civil etl’établissement des actes d’état civil.

Afin d’y remédier et à la diligence du Bureau National de l’Etat Civil (BUNEC), les administrations parties prenantes à l’enregistrement des faits d’état civil et à l’établissement des statistiques d’état civil notammentle MINDDEVEL, le MINSANTE, le MINREX etl’INS, avec l’appuide Vital Stratégies et Bloomberg Philanthropies dans le cadre du Projet Initiative « Données pour la Santé IDS, ont accordé leurs violons sur la base des exigences nationales et internationales en la matière.De manière consensuelle, des formulaires harmonisés ont été élaborés puis validés. C’est dire que toute déclaration de naissance ou de décès, quelle que soitla formation sanitaire sur l’étendue du territoire national, contiendra la même nature des informations permettant aux centres d’état civil destinataires de mieux enregistrer ces faits d’état civil et d’en dresser des actes.

Le contenu du formulaire de la déclaration de naissances porte dorénavant des renseignements sur la localisation de la formation sanitaire émettrice, sur le nouveau-né, la mère, le père, le déclarant et leurs contacts, ainsi que l’accusé de réception de l’officier d’état civil.

Quant au formulaire de déclaration de décès, il donne des informations surla localisation de la formation sanitaire émettrice, des informations sur le défunt, le décès, la cause du décès, le déclarantet l’accusé de réception de l’officier d’état civil.

Ces formulaires harmonisés sontà la disposition des formations sanitaires sur l’ensemble du territoire national. Leur utilisation, rendue obligatoire par lettre circulaire du Ministre de la Santé Publique signée le 5 Avril 2021.

En somme, l’entrée en vigueur de l’utilisation de ces formulaires harmonisés donneraune bouffée d’oxygène supplémentaire au BUNEC, dans l’avancée de la réforme du système de l’état civil du Cameroun.

Le thème retenu pour porter cette activité est : « Personnel sanitaire et déclaration des faits d'état civil ».

Ce lundi 15 février 2021, démarre la formation et la sensibilisation des élèves Infirmiers Diplômés d’Etat, des sages-femmes, des aides-soignants et des agents techniques médico-sanitaires dans la région de l’Est à Bertoua. L’activité qui se déroule au campus de l’École d'aides-soignants et

Le Directeur Général du BUNEC, Alexandre Marie Yomo, a convié ses collaborateurs à l’exploration d’une « fiction technologique » pouvant booster l’enregistrement des faits d’état civil et assurer l’interopérabilité entre l’état civil et la santé. C’était lors d’une séance de travail tenue dans la salle des conférences du BUNEC.

Face à la problématique de l’utilisation variée et diversifiée des formulaires de déclaration des naissances et des décès au sein des formations sanitaires publiques et privées au Cameroun, le BUNEC a organisé un atelier de validation de formulaires harmonisés. Le Directeur Général du BUNEC, Alexandre Marie Yomo, a conduit lesdits travaux dans la ville d’Ebolowa.  

Le Directeur Général

nivo
Le mot du Directeur Général

Emission Audio

Partenaires

nivo nivo nivo nivo nivo nivo